Marchés

Les stocks mondiaux de pétrole sont toujours plus élevés que la moyenne

Si les pays OPEP, dirigé par l’Arabie saoudite et la Russie, ont réussi à rétablir les stocks mondiaux de pétrole aux niveaux requis, cela ne signifie pas la possibilité d’un retour aux taux de production antérieurs.

Les prix du pétrole dépendent dans une large mesure de l’engagement et de la volonté des pays de l’OPEP d’alléger les restrictions de la production. Dans un rapport publié par le site américain “Bloomberg”, le journaliste Julian Lee a déclaré que l’OPEP, lors de sa dernière réunion tenue début avril, a élaboré une feuille de route pour alléger les restrictions de production dans les mois à venir. Cette démarche reflète une vision optimiste concernant la des taux de demande élevés avec l’entrée de l’hémisphère nord en saison estivale.

Selon les dernières prévisions de L’Agence d’information sur l’énergie, l’organisation a déjà atteint son objectif, mais il est peu probable que cela entraîne un afflux soudain de pétrole en provenance d’Arabie saoudite, de Russie et de leurs alliés.

Plusieurs pays, comme les États-Unis, fournissent des chiffres détaillés de leurs stocks de pétrole sur une base hebdomadaire, tandis que d’autres pays soumettent des rapports mensuels. Cependant, dans d’autres pays, comme la Chine, le stock est considéré comme un secret d’État et il est strictement interdit de fournir des chiffres à cet égard. Les images satellites donnent une idée des stocks de pétrole dans le monde en suivant le mouvement des pétroliers. Les images montrent que les réservoirs de la Chine contiennent jusqu’à 55 millions de barils de pétrole brut.